fr  |  en  |  nl

Actualités

2017-11-22

Colloque de fin de projet LIFE à l'Arsenal à Namur - 22 novembre 2017

 

Après 6 années et demie de projet LIFE, cette journée est l'occasion de montrer la genèse du projet, les actions menées par celui-ci mais également les interactions très positives mises en place avec les différents partenaires.

Contexte :

Quelques semaines avant la fin du projet LIFE, un premier colloque s'est déroulé à Namur ce 22 novembre 2017. Premier de trois colloques, cet événement a permis de présenter les grandes lignes du projet à un public très diversifié, administration, bureaux d'études, haute école, naturalistes, ... Deux autres colloques se tiendront à Bruxelles le 5 décembre 2017, et à Paris le 21 décembre.

Déroulé de la journée :

La matinée :

Alternant les présentations d'experts extérieurs et de membre de l'équipe, différents points ont été abordés pour expliciter la complexité et la richesse des partenariats mis en place.

Après une présentation très riche en informations, de la genèse du projet et de ses résultats par Gérard Jadoul , la matinée s'est poursuivie par les présentations des deux interlocuteurs principaux au sein des 2 GRT électriques français et belge, partenaires du projet : Johan Mortier pour Elia , et Lisa Garnier pour RTE. Insistant sur les implications fondamentales du projet au sein de l'entreprise, ils ont pu insister sur les débuts du projet en interne, mais surtout sur les prolongations et les modifications de leurs « politique végétation » respectives, mais également de proposer de nouvelles solutions complémentaires aux projets pilotes du LIFE.

La matinée a été animée par la vidéo de présentation du projet, 13' d'échanges, de partages d'expériences, d'images alternant pylônes et nature, conducteurs électriques et biodiversité, d'exemples des actions menées et leurs intérêts. Elle vient en complément des autres vidéos déjà réalisées dans le cadre du projet (https://vimeo.com/lifeelia).

Dans la foulée, Jean Pierre Scohy, Inspecteur général du DNF a insisté sur les interactions positives entre l'administration forestière et le projet LIFE. Mettant un accent particulier sur la prise en compte de ces sites et leur complémentarité exemplaire entre code forestier et couloir de sécurité Elia. Actions life, parfait, mais il est nécessaire de poursuivre les efforts consentis. Jean-François Godeau réalise ensuite une présentation des cartes dynamiques, des informations interactives disponibles sur notre site internet, permettant à tout curieux de pouvoir se rendre compte des actions menées.

L'heure de midi a permis aux participants de se retrouver, de partager sur les différents exposés réalisés en matinée.

L'après-midi :

Celle-ci a débuté par un exposé de Marc Dufrêne (Gembloux) démontrant l'importance de la connectivité des populations entre elles, preuve de l'importance essentielle, des enjeux associés au projet LIFE et à la logique de gestion des réseaux électriques, mais également de tous les autres.

Dans la prolongation de cet exposé sur le réseautage et la biodiversité, l'ensemble des actions menées par le life sur la région wallonne a été présenté démontrant la difficulté de la réalisation des travaux, mais surtout les réalisations concrètes et leurs impacts positifs pour la biodiversité. Cet exposé a été effectué par Jean-François Godeau, Sébastien Pirot, Mathieu Derume, et Pierre Clerx.

Pour rebondir sur les actions de terrain, Simon de Voghel présente les différents moyens de communiquer pour présenter au mieux le projet dans toute son ampleur, en Belgique et en France. Nombreux, ils reposent sur le site internet, des news multiples, des brochures et des dépliants, des panneaux didactiques, une vidéo déjà présentée, ... 

Avant de voir et d'évaluer la réalisation des plans de gestion assurant l'after-LIFE, Charles-Hubert Born (UCL) aborde le problème spécifique de la biodiversité temporaire, pièce importante du gigantesque puzzle mis en place et réalisé par le projet LIFE, permettant ainsi de répondre et d'atteindre ses différents objectifs.

A retenir de cette journée d'échanges :

Les actions menées par le projet ont dépassé les objectifs premiers. Le graphique suivant représente les objectifs initiaux et ceux atteints.

Les participants ont profité de la diversité des échanges, des présentations, multiples, variées, ils y ont trouvé un intérêt complémentaire de leurs attentes. La petite centaine de participants profitera de l'ensemble des documents présentés qui sont en ligne via notre site internet.

"dire ce que l'on fait et faire ce que l'on dit" ...